Le chantage affectif aux enfants : les inconvénients d’une stratégie tant prisée

chantage affectif aux enfants

Publié le : 01 juin 20235 mins de lecture

Chaque enfant possède son propre comportement, et parfois ça peut arriver qu’il n’obéit pas ses parents. De ce fait, les couples pratiquent le chantage émotionnel pour que leurs enfants les écoutent. Malheureusement, cette tactique est inefficace, et cela peut apporter aussi un effet négatif à la relation familiale. Pour le bonheur de tout le monde à la maison, il ne faut pas utiliser cette méthode. Mais quelle est la solution ?

Le chantage affectif, c’est quoi au juste ?

Le chantage affectif consiste à manipuler quelqu’un pour qu’il agisse contre sa volonté. Il s’agit de contrôler la personne afin de se comporter selon nos propres intérêts. Cette stratégie s’effectue dans le cadre émotionnel, à partir d’une menace de privation ou de punition, si la personne n’accomplit pas ce qu’on veut.

Dans la vie, la victime de chantage émotionnel peut être un collègue, un ami, tout autre membre de la famille et surtout les enfants. Le maître chanteur veut établir une position de force, il crée même une situation de malaise. Pourtant, cette attitude détermine le manque de confiance entre les enfants et les parents.

Pour gérer le comportement d’enfant, un parent fait souvent le chantage affectif, au cas où son petit ne fasse pas ce qu’il demande. À cause de cette politique, l’enfant se sent obligé de réaliser les besoins de son père ou sa mère. Pour les petits, ce n’est pas évident d’exécuter cette option. C’est trop pour eux ! Dans cette situation, bebe-enfant.com peut vous aider à trouver une solution efficace.

Quels sont les inconvénients du chantage affectif ?

Il est parfois compliqué de contrôler le comportement d’enfant, c’est la raison pour laquelle le papa ou la maman peuvent parfois recourir au chantage affectif. Par contre, ce système d’éducation est la source d’insécurité pour votre petit ange. Il devient encore stressé. Peut-être qu’il va faire ce que vous dites, mais c’est juste parce qu’il a peur de vous ou de ne plus avoir ses besoins.

Ce n’est pas de cette manière qu’un enfant puisse comprendre pourquoi il doit se baigner chaque jour. En plus, lorsqu’il grandit, il risque d’utiliser aussi le chantage émotionnel avec ses entourages. Il peut donc retenir une mauvaise leçon, comme il est bon de faire du chantage ou d’une menace afin d’obtenir ce qu’on désire. Puisqu’il a été habitué de vivre de cette façon, il pourrait même avoir une difficulté dans ses relations et développer des problèmes d’estime de soi et d’anxiété.

Même si votre enfant vous obéisse de cette manière, cette stratégie ne fonctionne pas sur le long terme. Il n’arrive même pas à comprendre ce que vous voulez vraiment, ou ce que vous attendez de lui. Il est encore très jeune pour comprendre votre parole de chantage. Il est également inutile de promettre des récompenses à un enfant pour qu’il reste à votre écoute. Car, cela peut devenir une habitude pour lui, et il ne réalise plus votre demande sans avoir une récompense.

Quelle stratégie doit-on utiliser à l’éducation des enfants ?

Le rôle d’un parent n’est pas facile, parfois il se sent impuissant à l’égard du comportement d’enfant. Vous devez être un modèle aux yeux de votre enfant. Heureusement, il y a une bonne stratégie pour bien cultiver ses enfants, par exemple :

  • Mettez en place des routines : un enfant peut apprendre très vite une chose. Il commence à s’habituer à ce qu’il doit brosser les dents, ou porter du pyjama avant de dormir, etc. Grâce aux routines, il sait enfin à quoi s’attendre.
  • Laissez votre enfant de prendre la bonne décision : vous pouvez lui proposer un ou deux choix, et évitez de poser une question fermée, il finit par répondre oui ou non, et c’est une occasion pour lui de continuer son activité au lieu de stopper. Le mieux est de l’orienter vers le but.
  • Faites-lui comprendre les choses, donnez-lui une explication claire, convaincante et suffisante. Ainsi, votre petit ange pourra recevoir un peu de connaissance sur le mode de vie quotidienne.
  • Soyez humoriste, parlez-lui avec une tendresse. Ne faites plus une menace ou un chantage émotionnel. Cela permet de le diriger vers le plaisir d’accomplir votre choix, de vivre un moment favorisé et d’améliorer votre communication.
  • Faites une preuve d’empathie : vous devez lui comprendre dans certaines situations, et voire les choses de son point de vue. Vous pouvez expliquer votre obligation en tant que parent en proposant une autre idée.

Plan du site